Avril 2020
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Mai 2020
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Juin 2020
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

Album 1

Image: 1/32 Image: 2/32 Image: 3/32 Image: 4/32 Image: 5/32 Image: 6/32 Image: 7/32 Image: 8/32 Image: 9/32 Image: 10/32 Image: 11/32 Image: 12/32 Image: 13/32 Image: 14/32 Image: 15/32 Image: 16/32 Image: 17/32 Image: 18/32 Image: 19/32 Image: 20/32 Image: 21/32 Image: 22/32 Image: 23/32 Image: 24/32 Image: 25/32 Image: 26/32 Image: 27/32 Image: 28/32 Image: 29/32 Image: 30/32 Image: 31/32 Image: 32/32

Album 2

Image: 1/32 Image: 2/32 Image: 3/32 Image: 4/32 Image: 5/32 Image: 6/32 Image: 7/32 Image: 8/32 Image: 9/32 Image: 10/32 Image: 11/32 Image: 12/32 Image: 13/32 Image: 14/32 Image: 15/32 Image: 16/32 Image: 17/32 Image: 18/32 Image: 19/32 Image: 20/32 Image: 21/32 Image: 22/32 Image: 23/32 Image: 24/32 Image: 25/32 Image: 26/32 Image: 27/32 Image: 28/32 Image: 29/32 Image: 30/32 Image: 31/32 Image: 32/32

Album 3

Image: 1/126 Image: 2/126 Image: 3/126 Image: 4/126 Image: 5/126 Image: 6/126 Image: 7/126 Image: 8/126 Image: 9/126 Image: 10/126 Image: 11/126 Image: 12/126 Image: 13/126 Image: 14/126 Image: 15/126 Image: 16/126 Image: 17/126 Image: 18/126 Image: 19/126 Image: 20/126 Image: 21/126 Image: 22/126 Image: 23/126 Image: 24/126 Image: 25/126 Image: 26/126 Image: 27/126 Image: 28/126 Image: 29/126 Image: 30/126 Image: 31/126 Image: 32/126 Image: 33/126 Image: 34/126 Image: 35/126 Image: 36/126 Image: 37/126 Image: 38/126 Image: 39/126 Image: 40/126 Image: 41/126 Image: 42/126 Image: 43/126 Image: 44/126 Image: 45/126 Image: 46/126 Image: 47/126 Image: 48/126 Image: 49/126 Image: 50/126 Image: 51/126 Image: 52/126 Image: 53/126 Image: 54/126 Image: 55/126 Image: 56/126 Image: 57/126 Image: 58/126 Image: 59/126 Image: 60/126 Image: 61/126 Image: 62/126 Image: 63/126 Image: 64/126 Image: 65/126 Image: 66/126 Image: 67/126 Image: 68/126 Image: 69/126 Image: 70/126 Image: 71/126 Image: 72/126 Image: 73/126 Image: 74/126 Image: 75/126 Image: 76/126 Image: 77/126 Image: 78/126 Image: 79/126 Image: 80/126 Image: 81/126 Image: 82/126 Image: 83/126 Image: 84/126 Image: 85/126 Image: 86/126 Image: 87/126 Image: 88/126 Image: 89/126 Image: 90/126 Image: 91/126 Image: 92/126 Image: 93/126 Image: 94/126 Image: 95/126 Image: 96/126 Image: 97/126 Image: 98/126 Image: 99/126 Image: 100/126 Image: 101/126 Image: 102/126 Image: 103/126 Image: 104/126 Image: 105/126 Image: 106/126 Image: 107/126 Image: 108/126 Image: 109/126 Image: 110/126 Image: 111/126 Image: 112/126 Image: 113/126 Image: 114/126 Image: 115/126 Image: 116/126 Image: 117/126 Image: 118/126 Image: 119/126 Image: 120/126 Image: 121/126 Image: 122/126 Image: 123/126 Image: 124/126 Image: 125/126 Image: 126/126

Album 4

Image: 1/12 Image: 2/12 Image: 3/12 Image: 4/12 Image: 5/12 Image: 6/12 Image: 7/12 Image: 8/12 Image: 9/12 Image: 10/12 Image: 11/12 Image: 12/12

Album 5

Image: 1/28 Image: 2/28 Image: 3/28 Image: 4/28 Image: 5/28 Image: 6/28 Image: 7/28 Image: 8/28 Image: 9/28 Image: 10/28 Image: 11/28 Image: 12/28 Image: 13/28 Image: 14/28 Image: 15/28 Image: 16/28 Image: 17/28 Image: 18/28 Image: 19/28 Image: 20/28 Image: 21/28 Image: 22/28 Image: 23/28 Image: 24/28 Image: 25/28 Image: 26/28 Image: 27/28 Image: 28/28

Diaspora Africaine

    1. Diaspora Africaine

La diaspora africaine est une population qui résulte de la déportation d'Africains à l'époque de la traite esclavagiste du XVe au XIXe siècle et de leurs descendants à travers le monde d'une part, et du phénomène d'émigration d'autre part.

Ils habitent plus particulièrement sur le continent américain dans les Caraïbes, aux Guyanes (Guyane, Guyana et Suriname), aux États-Unis, au Canada, en Amérique centrale et en Amérique du Sud (dans tous les pays sauf au Chili et Argentine). Ils sont minoritaires partout sauf aux Antilles, où la population résulte du métissage entre Européens et Africains.

Ils habitent aussi dans l'océan Indien dans les îles Seychelles, La Réunion et à Maurice. Ils sont minoritaires dans cette dernière île.

Dans les îles du Cap-Vert24 et à Sao Tomé-et-Principe25, les Portugais ont aussi importé des esclaves qui y constituent la population majoritaire de ces deux pays aujourd'hui.

Au XIXe siècle aux États-Unis, les Américains ont permis à des esclaves affranchis de repartir en Afrique de l'ouest où ils ont pu créer des colonies qui ont donné naissance au Liberia en 1843, on en trouve aussi en Sierra Leone.

On peut aussi mentionner les communautés d'immigrants ou fils d'immigrants antillais :

Enfin on peut aussi parler des immigrants africains pendant le XXe siècle en France, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, Canada, Pays du Golfe, etc.

Source Wikipedia.

    1. Quelques questions pour se poser des limites

Je pense qu'il n’est jamais trop tard pour s’instruire et il y a des instructions qu’on aura jamais sur les bancs et ni avec n’importe qui dans la vie pratique. Ces informations perles sont dans les livres, surtout les livres du développement personnel. J'invite tous à faire des tours dans ces rayons de vos librairies ou bibliothèques.

Un bon livre coûte moins cher qu’un concert ou une sortie en boite de nuit mais apporte une vie paisible avec mesure des risques. Allez, sacrifiez une sortie, un concert, ... pour un livre.

Parfois, nous sommes initiateur du risque que subiront les autres et inversement dans d’autres cas.

Très souvent, on définit le risque (mort, perte d’argent, de bien, etc...) comme une exploitation d’une vulnérabilité (confiance, droit à faire quelque chose, appartenance, etc...) par un acteur (homme, femme, etc ...) qui a les droits de le faire naturellement. Ce qui veut dire que lorsqu’on a une vie intelligente, honnête on fera subir aux autres moins de risques.

J’invite toutes les ressources qui peuvent agir, à agir et passer de l’espoir à la certitude. Cela se fera en se posant des questions simples sur ce qu’on envisage de chercher ou de faire.

Bien sûrs que les certitudes peuvent s’avérer fausses mais moins souvent que l’espoir ou la chance.

Avoir la certitude, évite les déviations. Très souvent, on prends les déviations lorsqu’on ne sait pas où aller. Et si on ne connaît pas sa direction, chaque direction peut sembler être une option intéressante. Lorsque chaque direction devient une option possible, il arrive parfois qu’on aime pas où on est arrivé.

Quelles questions faut-il se poser ?

Je pose ici quelques questions qui permettrons de mettre en déroute les manipulateurs narcissiques et faire éviter les déviations.

Souvent, ils sont très proches et c’est des personnes qu’on n’y pense pas du tout.

Qu’est-ce que vous acceptez ? Qu’est-ce que vous n’acceptez pas ?

Qu’est-ce qui est supportable ? Qu’est-ce qui n’est pas supportable ?

Quels sont les mots que vous acceptez  de sa part ? Quels sont les mots inacceptable de sa part  ?

Qu’est-ce que je veux vraiment ? Ce que je dis vouloir vient-il vraiment de moi ?

Qu’est-ce que je veux dire à l’autre ? Qu’est-ce que l’autre peut me dire ?

Qu’est-ce que je peux donner à l’autre  ? Qu’est-ce que l’autre peut me donner  ?

Qu’est-ce que je ressens pour l’autre ? Comment est-ce que je ressens les sentiments de l’autre ?

Quelles sont mes demandes ? Quels sont mes besoins ?

Est-ce que je fait la différence entre mes demandes et mes besoins ?

D’une manière général qu’est-ce qu’une demande ?

D’une manière général qu’est-ce qu’un besoin ?

Est-ce que j’ai des éléments d’encadrement de mes échanges avec les autres ?

Est-ce que je sais quel événement a servi de déclencheur à la conversation ?

Est-ce que moi et mon interlocuteur, on a tous identifié nos demandes et nos besoins ?

Est-ce qu’on partage nos demandes et nos besoins ?

Est-ce que notre problème est du à un manque d’information  de ma part ou de sa part ?

Est-ce que notre problème est de la formulation de nos demandes ou besoins ?

    1. Méthode de répondre

- Dire les faits, identifier les valeurs des faits (Cette étape est très importante, il est important de prendre le temps d'identifier les faits et leurs valeurs).

- Exprimer son émotion, son ressenti (Il faut qu'on apprend à exprimer ce qu'on ressent, ce qu'on vie sans complexe)

- Formuler son propre besoin, voir pyramide de Maslow (Il est important de faire une étude profonde de besoin et de demande)

- Apporter une solution (Une étape où il faut de la confiance en soi et se dire que ce problème n'attendait que moi).

Moustapha Kourouma

Thursday 28 mai 2020
Thursday 8 Xordād 1399
Thursday 5 Shawwal 1441

Voeux 2020

Bonne et heureuse année 2020 à toutes et à tous !

Nous sommes à plus de  2 400 000 visites, merci !

 

Quelques Chiffres :

Visiteurs
15929
Articles
96
Compteur d'affichages des articles
2734329